Podcast : quand le stade rugit
Podcast : quand le stade rugit

Un stade, ça peut être le bruit et la fureur. Seul le football est en mesure de créer pareil tumulte? Fermez les yeux, branchez le casque audio (l’expérience est bien meilleure), laissez-vous votre imagination vous transporter, et jugez par vous-même…

Le stade olympique de Berlin est réputé pour son ineffable ferveur. Un public connaisseur, qui encourage les athlètes allemands, mais se délecte aussi des autres performances. Pour une fois, laissez vos yeux au repos. Pas d’image, que du son.

A vos marques, prêts, écoutez…

Vendredi 10 août, finale des championnats d’Europe du 110 m haies. Pascal Martinot-Lagarde, pour deux millièmes, devient champion d’Europe à 26 ans.

Samedi 11 août, le public allemand fait la claque pour « son » athlète Malaika Mihambo, championne d’Europe de la longueur.

Toujours ce samedi 11 août, au cours d’une soirée délirante, le public vrombit lors du dernier tour du 5 000 mètres, remporté par le Norvégien Jakob Ingebrigtsen.

Dimanche 12 août, concours de perche de mutant. Aucun Allemand n’est en lice, et pourtant le public va vibrer pour ce concours historique.

Renaud Lavillenie, 7e, est au bord du vide. Deux essais manqués à 5,80 mètres, le Français garde sa troisième et ultime tentative pour 5,85 m. Et…

Alors que les perchistes s’élèvent vers des hauteurs insoupçonnées, l’Allemande Gesa-Felicitas Krause remporte le 3 000 m steeple. Calée dans la foulée de la Suissesse Fabienne Schlumpf, Krause est littéralement portée par le public. Une foule qui devient survoltée lorsque sa protégée prend la tête, à 150 mètres de l’arrivée, lors du passage de la dernière rivière (au bout de 45 secondes sur le son).

L’Olympia Stadium, à l’unisson, fait la « claque » à Renaud Lavillenie, qui s’attaque à 5,95 m. Sans succès.

Le Suédois Armand Duplantis, que tout le monde appelle « Mondo », franchit 6 mètres.

La perche achevée, clôture de ces championnats avec le relais 4×100 mètres féminin, où l’atmosphère est électrisée par la présence du quatuor allemand, qui grimpe sur la troisième marche du podium.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Linkedin